La CGEM & l’Apebi cogitent sur l’avenir du paiement électronique multi-canal au Maroc

Payer sur internet au Maroc se ne limite plus à la carte bancaire.

 

Maroc Telecommerce en partenariat avec la CGEM et l’Apebi promeut le paiement multi-canal via agence bancaire, e-banking, mobile banking

et les GAB comme nouveau levier de développement de l’économie numérique.

 

Une rencontre sur l’avenir du paiement en ligne au Maroc est prévue le 24 mai à Casablanca pour découvrir les opportunités offertes par le paiement multi-canal.

 

Aujourd’hui, le chiffre d’affaires des transactions en ligne dépasse le seuil de 1,3 milliard de DH en 2015. Or, sur la base du retour d’expériences internationales, pour booster le créneau du commerce électronique (B2b et B2C) à fort potentiel, il faut multiplier les canaux de paiement au-delà de la carte bancaire. Un gisement de croissance que Maroc Telecommerce avec les banques ambitionnent d’explorer à travers la promotion du paiement électronique multi-canal.

 

Concrètement, il s’agit d’une mise à disposition des particuliers, des entreprises et des administrations d’une panoplie de canaux et moyens de paiement électronique à savoir : le paiement par carte bancaire en ligne ou via les guichets automatiques bancaires (GAB), les services  e-banking, M-banking, le paiement via le réseau des agences bancaires et les points de services de proximité.

 

Par paiement multi-canal, il faut entendre un service qui permet à tout émetteur de créances ou fournisseur de produits ou services de diversifier ses canaux d’encaissement et garantir ses paiements en temps réel, en accédant à une panoplie de canaux et moyens de paiement électronique conviviaux, disponibles 24/24 très accessibles pour les clients et hautement sécurisés”, explique, d’emblée, Mme Samira Gourroum, directrice générale de Maroc Telecommerce.

 

D’ailleurs, pour débattre des enjeux et des opportunités du paiement électronique multi-canal, Maroc Telecommerce, en partenariat avec le Ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’économie numérique, la CGEM , l’Apebi et le CMI, organise le 24 mai une journée thématique sur le sujet à Casablanca. Cet evenement sponsorisé par Attijariwafa Bank, acteur de référence dans le domaine a pour objectif de dresser l’état des lieux du e-commerce au Maroc et d’explorer les gisements de croissance de l’économie numérique  notamment à travers l’accélération de l’adoption des solutions de paiement électronique multi-canal et le développement des échanges B2B

 

Déjà plusieurs organismes du secteur privé et public ont déjà investi avec force dans le multi-canal. C’est le cas à titre indicatif des opérateurs télécoms, des régies de distribution de l’eau et de l’électricité ainsi que des administrations comme la Direction Générale des Impôts ( DGI) et la Trésorerie Générale du Royaume (TGR) pour l’externalisation du recouvrement des factures, des taxes, des impôts et le paiement de la vignette.

 

A noter que la journée du 24 mai sera marquée par l’annonce des noms des premiers cyber-marchands lablisés E-Thiqua par la CGEM et le MCINT ainsi que  la signature de la convention de partenariat APEBI avec le Maroc digital. Cet événement est aussi une occasion pour  la présentation de nouveaux mécanismes de développement des échanges électroniques  B2B et les nouveaux services de paiements multi-canaux lancés par le secteur bancaire au profit des entreprises marocaines.

 

Inscription et information sur  la rencontre du 24 mai à Casablanca :

http://www.maroctelecommerce.com/docs/invitation/Invitation_au_3eme_Rendez-vous_Ecommerce.htm

Voir Plus De News >>